La formation en VR face à la pénurie de compétences dans l’industrie

05/11/2019
Industrie 4.0

L’emploi dans l’industrie française repart à la hausse. Ses effectifs ont augmenté de 12.000 en 2018 selon l’Insee, qui prévoit une année 2019 encore meilleure. Pourtant, un employeur sur deux anticipe des difficultés de recrutement. En cause, la trop grande rareté des candidats qualifiés et expérimentés opérationnels immédiatement. Et si la formation en interne des employés et notamment juste après leur recrutement était une solution à la pénurie de l’emploi à laquelle l’industrie française fait face ? Grâce à la formation professionnelle, l’employeur favorise le potentiel du candidat et lui permet d’acquérir rapidement les compétences nécessaires à l’exercice de son futur métier. Il peut ainsi étendre son recrutement à un nombre plus large de postulants éligibles. Face à ces problématiques, la formation en réalité virtuelle et les nombreux avantages qu’elle présente face à la formation traditionnelle est un outil particulièrement efficace.

Renforcer l’employabilité des candidats

Selon les estimations de Pôle Emploi, 9 recrutements non finalisés sur 10 se justifient par un manque de compétences.

Face aux difficultés de recrutement, les entreprises peuvent privilégier l’anticipation et former des candidats motivés dont elles ont identifié le potentiel d’adaptation et d’acquisition rapide de compétences métier.

En formant le collaborateur en amont de sa prise d’activité effective dans l’entreprise, l’employeur comble les manques et lacunes des candidats à l’emploi et élargit le nombre de postulants éligibles.

Il s’agit de recentrer les conditions de recrutement sur de nouveaux profils, non plus sur la base de compétences déjà acquises mais en tenant compte des capacités du candidat à acquérir des aptitudes nouvelles grâce à la formation.

En outre, grâce à la formation professionnelle, l’employeur peut également offrir aux collaborateurs la possibilité d’évoluer professionnellement au sein de l’entreprise par l’acquisition de compétences nouvelles.

Avec des métiers en évolution constante, l’industrie a besoin d’adaptabilité et cela nécessite la mise en place fréquente de sessions de formation. La réalité virtuelle, qui facilite le déploiement de la formation professionnelle, est la solution qui répond au mieux à ces problématiques, notamment puisqu’elle contribue à rendre la formation plus efficace, plus accessible et moins coûteuse.

Apprendre plus efficacement

La réalité virtuelle favorise l’acquisition rapide de compétences en renforçant l’apprentissage, car elle permet notamment une meilleure rétention de l’information. Par exemple, selon une étude de l’université du Maryland réalisée pour le journal Virtual Reality sur l’impact de la réalité virtuelle sur l’apprentissage et la mémoire, les utilisateurs soumis à un exercice de mémorisation ont amélioré leurs résultats de 8,8 % lorsqu’ils l’ont pratiqué en VR.

Prenons l’exemple de la formation des chirurgiens, dont les opérations, complexes, comportent des risques majeurs en cas d’erreur. Selon le Johnson & Johnson Institute et d’après une étude indépendante conduite par l’Imperial College London, 83% des chirurgiens formés avec la réalité virtuelle dans le cadre de l’expérience ont réussi à accomplir une intervention chirurgicale avec seulement quelques directives. Ce chiffre chute à 0% lorsque les chirurgiens ont été formés avec des méthodes traditionnelles. Une étude de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) comparant l’efficacité de la formation des chirurgiens selon la méthode employée (réalité virtuelle et méthodes traditionnelles) abonde également dans ce sens. Selon cette étude, les chirurgiens formés en VR ont complété la procédure test en moyenne 20% plus rapidement que le groupe formé avec des méthodes traditionnelles. Les participants formés en réalité virtuelle ont également réussi 38% d’étapes en plus. La VR permet une meilleure mémorisation de l’information grâce à la pratique des gestes réels, mais aussi de se former plus régulièrement, notamment car la réalité virtuelle facilite grandement le déploiement de la formation en entreprise. La phase d’apprentissage est optimisée, plus efficace.

Économie en coûts et formation à distance

Dans l’application Gaz’éduc, le poste de gaz sur lequel s’entraînent les collaborateurs est fidèlement simulé.

La réalité virtuelle permet la mise en place fréquente de sessions de formation puisqu’elle favorise fortement son déploiement.

Parce que l’on simule le système utilisé pour la formation, l’employeur s’épargne sa construction ou son immobilisation qui génère des coûts élevés, permettant à l’employeur d’économiser en dépenses matérielles. Dans le cadre du développement de l’application Gaz’éduc réalisée par MiddleVR Studio pour GRT Gaz, nous avions par exemple reproduit fidèlement le poste de gaz sur lequel les collaborateurs devaient s’entraîner. Celui-ci est accessible, en VR, à tout moment, de tout endroit, par les employés, permettant à l’employeur de former les salariés à distance. Aussi les formateurs, eux-mêmes accessibles à distance, peuvent uniformiser la formation sur plusieurs sites.

La réalité virtuelle offre une solution de formation mobile, à la demande, qui peut être utilisée n’importe quand, n’importe où, pour permettre aux apprenants d’accéder plus fréquemment et simplement à la formation. C’est en cela qu’elle permet la montée en compétences rapide et efficace des candidats à l’emploi et qu’elle renforce ainsi leur employabilité.

Rendre l’industrie plus attractive

Power To Gas

L’application Power to Gas développée par MiddleVR Studio pour GRT Gaz.

D’après une enquête Iffop de 2013, seuls 48% des jeunes âgés de 15 à 25 ans se déclarent intéressés pour exercer les métiers de l’industrie, contre 72% pour les services.

Rendre plus attractif l’emploi dans l’industrie, notamment auprès des jeunes, est un enjeu majeur pour remédier aux difficultés de recrutement rencontrées par les entreprises.

La réalité virtuelle permet au candidat, projeté dans son environnement de travail simulé, de devenir acteur de la formation pour gagner en efficacité, mais aussi en motivation.

Avec les applications en VR, l’employeur favorise la découverte et la compréhension des métiers pour pallier la méconnaissance du grand public des emplois de l’industrie. Il s’agit de mieux communiquer sur les réalités professionnelles et de déconstruire les idées préconçues.

Ainsi, en plus d’être un outil efficace pour l’information, la réalité virtuelle est attractive, notamment pour les jeunes. Les apprenants ne sont pas passifs face aux messages, mais peuvent au contraire interagir dans l’application et expérimenter leur future profession.

L’industrie française se transforme, elle se modernise, et les professionnels peuvent parfois ressentir un décalage entre la réputation et l’image des métiers de l’industrie et leur réalité aujourd’hui. Au-delà de communiquer sur les réalités des professions de l’industrie, leur diversité et leurs perspectives d’évolution, il s’agit aussi d’actualiser la vision des candidats à l’emploi de l’industrie, aujourd’hui de l’industrie 4.0.

C’est la stratégie adoptée par Safran Nacelles. En plus d’améliorer ses processus grâce à la réalité virtuelle pour réduire le temps de développement et de production de ses nacelles (réduction estimée à 18 mois sur le planning de développement standard), Safran Nacelles renforce son attractivité pour attirer des profils passionnés par l’innovation.

Éviter les erreurs de recrutement

Former en amont le candidat en situation réelle grâce à la simulation en VR, c’est également lui permettre de tester son futur – éventuel – métier.

L’employeur peut ainsi éviter des erreurs de recrutement coûteuses. Le candidat, en expérimentant les missions attribuées au métier qu’il souhaite exercer, en conditions réelles grâce à la réalité virtuelle, saura rapidement s’il souhaite poursuivre ou non le recrutement ou la formation. Il s’agit de permettre aux candidats de comprendre, tôt dans le processus de recrutement, les réalités du métier, sans fantasmes, sans mythes.

L’employeur peut ainsi envisager l’application en réalité virtuelle comme un outil d’aide au recrutement lui permettant de concilier ses attentes et celles des candidats à l’emploi.

Les avantages de la formation en réalité virtuelle

Dans notre application démo Engine Assembly, un panneau récapitulatif chronomètre les étapes accomplies.

De par sa capacité à être déployée à volonté, sans limites géographiques, la formation en VR est plus efficace que la formation traditionnelle en salle de formation classique. Grâce à la VR, l’employeur peut individualiser la formation, augmenter sa fréquence et sa durée. En outre, l’apprentissage par la pratique des vrais gestes métiers dans l’environnement de travail fidèlement simulé favorise davantage la montée en compétences que la formation par PowerPoint, non interactive, plus passive.

Aussi, en plus de présenter des avantages majeurs pour l’apprentissage, la réalité virtuelle permet également une meilleure évaluation de la formation professionnelle par l’employeur. Grâce à la réalité virtuelle, celui-ci peut obtenir des résultats mesurables, observer les réussites et détecter les points d’amélioration pour mieux corriger les erreurs. Les collaborateurs pourront progresser sur la base d’observations concrètes et mesurées et ainsi monter en compétences plus rapidement et efficacement qu’avec la formation traditionnelle.

Nous avons par exemple incorporé à notre application démo de formation au montage d’un moteur d’avion, Engine Assembly, un panneau récapitulant les étapes complétées et un chronomètre. Il est également possible d’intégrer des analytics plus complexes dans les applications de formation.

L’industrie française peine à recruter, notamment puisque les profils qualifiés et opérationnels immédiatement sont rares.

Investir dans les nouveaux salariés sur la base de leur potentiel d’adaptation et d’acquisition rapide de compétences, en favorisant la formation à l’entrée dans l’entreprise, est une stratégie prometteuse pour remédier à la pénurie de l’emploi.

Par sa capacité à être déployée rapidement, à long terme, sans limites géographiques, et parce qu’elle permet de renforcer l’apprentissage en favorisant notamment la rétention de l’information, la réalité virtuelle permet de dépasser les contraintes de la formation traditionnelle et de faire monter en compétence le nouveau collaborateur plus efficacement, plus rapidement.

Testez notre application démo

Découvrez par vous-même les bénéfices de la réalité virtuelle pour la formation professionnelle en testant gratuitement notre démo Engine Assembly disponible au téléchargement sur notre site internet.

Contactez-nous

Posez toutes vos questions à l’équipe MiddleVR Studio.